Courrier  Recevoir la Newsletter
Accueil  Galerie  2008  Le jeudi 27 mars 2008


 

Quelque chose a changé
Frédéric CLAVÈRE

exposition du 11 avril au 7 juin


par Florence BEAUGIER,    

 

DANS LA MEME RUBRIQUE :

LA GRANDE BOUFFE
Sérigraphie

PSYCHEDELIA
La carte blanche de La Mauvaise Réputation au CAPC
Une exposition de Joël Hubaut
PRESENCE PANCHOUNETTE
Less is less, more is more, that’s all.

Quelque chose a changé
Frédéric CLAVÈRE

Exposition REISER


 

Vernissage en présence de l’artiste le vendredi 11 avril à partir de 19h.

Ne te fais donc pas de sushi chérie
Laque fluorescente sur papier
90x110 cm - 2004




Frédéric Clavère est né en 1962 à Toulouse, il vit à Marseille et enseigne à la Villa Arson à Nice.

Frédéric Clavère collectionne les images, celles des livres, des magazines, les photos de presse, de publicités, de bandes dessinées... Il les sélectionne minutieusement pour leur valeur picturale et iconique, puis les classe dans des dossiers selon des thématiques précises : corps, membres de corps, organes, scarifications ou tatouages, animaux, photographies d’histoire ou de guerre, personnages historiques, clichés de cinéma, violences politiques et manifestations diverses, objets insignifiants et paysages urbains sont archivés aux côtés des dessins qu’il produit lui-même.

Puis vient le temps de l’acte pictural. Pour cela aux outils classiques du peintre : pinceaux, brosses couteaux, aérographe, pastels, White Spirit... il ajoute les diapositives, l’appareil photo, les projecteurs, les rétroprojecteurs et l’ordinateur. Ainsi l’action picturale se joue-t-elle dans l’obscurité de l’atelier, car c’est à la lumière du rétroprojecteur qu’il débute ses toiles, associant images collectionnées et fabriquées selon les principes du photomontage et du collage.

Une fois assemblées, ces images présentent d’étranges scènes, rêves et cauchemars où se mêlent désirs, fantasmes, sexes, violences, monstruosités, tortures, animaux, images d’histoire... Ainsi on rencontre dans sa peinture des corps fragmentés, des jambes, des corps sans tête, des têtes posées au sol, des visages masqués par des loups mais aussi des objets tels que des cordes, des scies, des chapeaux, des masques, des voitures. Quand aux titres de ses tableaux : Le nu descendant la Canebière, In media res, Speak easy, Bez tytul (sans titre en polonais) ce sont des accessoires référents, peu fréquents, la plupart sont sans titre, car c’est avant tout la construction quasi-cinématographique qui intéresse Frédéric Clavère. Quelles sont les couleurs de ce traitement brut de la représentation ? Clavère peut peindre avec tous les tons de gris, en grisaille, mais aussi en utilisant un orange fluorescent, « Une couleur signalétique », dit-il, « qui permet de renvoyer plus de lumière qu’on lui en donne, à la manière d’une persistance rétinienne ».

«  Par ce choix coloré, il ne fait qu’accroître la radicalité de ses images, loin de tout effet de séduction il renvoie ainsi aux propres sensations qu’il éprouve dans son atelier, lorsqu’il coupe l’éclairage de ses projections d’images sur les murs ou sur les toiles. Ses monstres hybrides ne sont alors plus que des effets rétiniens, des mirages en quelque sorte. » Eric Mangion

Pour La Mauvaise Réputation Frédéric Clavère propose une exposition qui mêle peintures de grands formats aux dessins plus petits, il propose ainsi une formidable galerie de portraits de série B pour une exposition où le sublime peut à tout moment se mêler au dérisoire.



Expositions personnelles

2007
-  "Speakeasy", VF galerie, Marseille, France

2005
-  Faunomania, Göteborg, Suède

2004
-  “Dessins”, galerie Athanor, Marseille
-  Galerie du Tableaux, Marseille

2003
-  “Matin blème et début de siècle” Galerie RLBQ, Marseille
-  "Pagode Mickey" Galerie de l’Ecole des Beaux Arts Toulon

2001
-  "Le Roi, Roi" Galerie Athanor, Marseille Peintures sur papier, La Vague, La Garde

2000
-  "Piraterie & Maraudage" Centre d’Art Espace Vallès, St Martin d’Hères (Isère)

1999
-  "La Mariée, les Forgerons & autres Martyres" Galerie Françoise Vigna, Nice

1998
-  "Peintures" Frac paca, Marseille
-  "Danse macabre" L’Art dans les Lycées,Lep la Calade, Marseille

1997
-  "Urbi et orbi et plus", Galerie Athanor, Marseille
-  Galerie du Tableau, W Chelsea Arts Building, New York
-  Galerie l’Apocope, Marseille

1995
-  "Vade mecum, vade tecum" Interface MMM, Marseille
-  Galerie du Tableau, Marseille

1994
-  Galerie Passage de l’art, Marseille

1993
-  Galerie Athanor, Marseille

1990
-  Galerie Interface Joël Yvon, Marseille

1989
-  Galerie de la vega, Marseille




Expositions collectives

2007
-  "Images, flux/reflus, Centre d’Art Contemporain d’Istres, France

2006
-  "Varium et mutabile sempere", [S]extantetplus, Marseille, France

2005
-  "Vinyls", Le Labo, Villa Cameline, Nice
-  "marseille/europe : milan", Diem Perdidi et ESBAM de Marseille, galerie de l’ESBAM
-  Faunomania, Centre d’art Röda Sten, Göteborg, Suède

2004
-  Imagine Gallery, Pékin, Chine Galeries contemporaines Beaux Arts Tianjin, Chine
-  Bloody Mary, Aperto, Montpellier

2003
-  “Atoma” Diem Perdidi et ESBAM de Marseille
-  l’Onde Centre d’Art Vélizy-Villacoublay

2001
-  "Vanités" KOMA, Mons (B)
-  "Situation", Immanence, Paris

2000
-  "Fictionary, Triangle, Paris
-  "Art & Bande dessinée", Astérides, Marseille
-  "Chair de paille & autres poussières",Triangle + Galerie du Tableau, Marseille

1999
-  "Les Grotesques" Frac paca, Marseille Résidence Atelier Le Bras, Nantes (Astérides)

1998
-  "Tableaux d’une histoire" Villa Arson, Nice
-  "Lundi jamais" Kunsthaus, Hamburg (D)
-  Musée Borely, Marseille
-  Galerie Alain de Wasseige, Bruxelles (B)
-  "Art tout foot" Galerie Athanor, Marseille
-  Musée de Céret, Coll. J. P. Alis, Céret (F)

1997
-  25 ème anniversaire Galerie Athanor, Marseille
-  "Ma belle utopie" Galerie de l’Ecole d’Art, Marseille
-  RAM Galerie, Rotterdam (NL)

1996
-  Galerie Interface MMM, Marseille

1995
-  "Oh ! Féminin..." Galerie Athanor, Marseille
-  GS ART, Ensba, Paris

1994
-  Art jonction ORC, Cannes
-  "Erloor", Atelier Mdp Servières, Marseille
-  Galerie Raph Debarrn, Nice

1993
-  "A l’ouest rien de nouveau" Wroclaw, Pologne

1992
-  "De près, de loin" Marseille, Milan, Stuttgart

1991
-  Galerie Antoine Posier, St Rémy de Provence

1989
-  Galerie Athanor, Marseille
-  "The girl next door" Château de Servières, Marsseille

1988
-  Biennale de Bologne, (I)




Collections publiques

-  Frac Paca
-  Fonds communal de la Ville de Marseille
-  Vacances Bleues
-  Regards de Provence
-  Collection Jean-Pierre Alis, dépôt Musée de Céret
-  Présence dans des collections privées




Catalogues

2007
-  Catalogue monographique, coédition [S]extant et plus, le 10neuf centre d’art, textes de Eric Mangion, Philippe Cyroulnick, Frédéric Valabrègue et Joël Kermarec.

2005
-  Faunomania, textes de Eulalia Domanowska, Centre d’art Röda Sten, Göteborg, Suède 2004
-  Bloody mary, Editions Aperto

2003
-  Catalogue “Atoma”, texte de Jean-Jaques Viton
-  Conférence "le Garage Hermétique" Astérides
-  Petites définitions in Catalogue La Collection, Sextant et Plus

2001
-  Lydia Scapini, catalogue coll. 1989-1999, Frac Paca
-  Catalogue Situation, Immanence
-  "25 ans de peinture à Marseille", F. Bazzoli in revue Marseille

1999
-  "Des Nouvelles du Grabat" Ed limitée Galerie F Vigna

1998
-  Catalogue "Tableaux d’une histoire" Villa Arson, Nice
-  Eric Mangion, Frac paca, Marseille
-  Jean Pierre Ostende, catalogue "Lundi jamais"
-  Catalogue "La collection de JP Alis" Musée de Céret

1997
-  Véronique Rizzo, Galerie Athanor, Marseille Annie Chevrefils Desbiolles, Art Press n°226
-  Angélique Schaller, "Ma belle utopie", La Marseillaise

1995
-  Véronique Rizzo, Galerie Interface MMM, Marseille

1994
-  Annie Chevrefils Desbiolles, Art Press n°192

1993
-  Christine Renoux, Galerie Athanor, Marseille

1992
-  Entretien avec Katharina Grosse, catalogue "De près, de loin."

1987
-  Frédéric Valabrègue, catal. "Dates de péremption"




Presse

-  Pedro Morais, Le goût amer de l’ironie, Ventilo n°79- 2003
-  Gilles Graber, Après l’euphorie, la gueules de bois, La Marseillaise, nov- 2003
-  Frédéric Antrialgo, Frédéric Clavère, Art Press n°271- 2001
-  Annie Chevrefils Desbiolles, Frédéric Clavère, Art Press n° 226-1997
-  Annie Chevrefils Desbiolles, Frédéric Clavère, Art Press n° 192-1994




Quelques oeuvres


Poulpe ivre
Laque fluorescente sur papier
130x110 cm - 2003



"sans titre" série de portraits
laque fluorescente sur toile
dimensions variables 2000-2005



Snakegazelle
Laque fluorescente et résine sur papier
80x120 cm - 2004



Vampire exotic
Peinture fluorescente sur toile
34x27 cm - 2003



"sans titre" série de portraits
laque fluorescente sur toile
dimensions variables 2000-2005

Liens :

documentsdartistes.org
Sextant et plus
VF galerie

 


Florence BEAUGIER

 




 

 

Courrier  Recevoir la Newsletter
Textes & illustrations sous COPYRIGHT de leurs auteurs. Traduction/Translation