Courrier  Recevoir la Newsletter
Accueil  Galerie  2005  Le lundi 6 juin 2005


 

Exposition
Jacques Villeglé et Bernard Veyri
Politique et cartes à jouer


par Florence BEAUGIER,    

 

DANS LA MEME RUBRIQUE :

Gilles BERQUET & Mirka LUGOSI
Gilles Berquet & Mïrka Lugosi
François Burgun
Pierre Molinier
Pierre Molinier Jeux de miroirs
Jacques Villeglé et Bernard Veyri
Le Monument aux Pouets
Arnaud Labelle-Rojoux
IVAN BRUN
Sous Presse
MOOLINEX


 

Une exposition de Jacques Villeglé et Bernard Veyri du 11 juin au 14 août 2005.
Vernissage et présentation des jeux de cartes sociopolitique le 10 juin à partir de 19h en présence des artistes.



Staline caricaturé en roi de cœur, Hitler en roi de pique, De Gaulle déguisé en joker, Mao en roi de carreau, Pétain en dame de trèfle dont le roi n’est autre que Hiro Hito, Tito apparaissant en valet de cœur... C’est avec les tristement célèbres grandes figures de l’histoire de la seconde guerre mondiale que Jacques Villeglé et Bernard Veyri ont crée ensemble, un jeu de cartes sociopolitiques, proposant au spectateur de jouer et de mettre en scène, un certain nombre de ses personnages historiques. Bernard Veyri réalise les caricatures sur lesquelles Jacques Villeglé greffe son écriture sociopolitique pour un résultat étonnant, drôle et grinçant. A l’occasion de l’édition et de la présentation de ce jeu de cartes, les deux artistes et compères ont choisi d’exposer les dessins originaux qui sont l’élaboration, la subtile et délicate construction, un peu à la manière de Charlie Chaplin dans le Dictateur, d’un univers visuel gravé dans la mémoire collective.




Egalement visibles dans l’exposition, deux affiches lacérées réalisées en 1998 et 2000 par Jacques Villeglé dans le cadre des Ateliers d’Aquitaine consacrés aux musiques amplifiées. Villeglé réalise, spécialement pour la Mauvaise Réputation, une pièce écrite, in situ, en alphabet sociopolitique, où il cite Marcel Broodthaers « Je fais le choix de considérer l’art comme un travail inutile, apolitique et peu moral. » Bernard Veyri présente « Les pavillons des fous », 11 dessins à l’encre réalisés entre 1987 et 2005, caricatures particulièrement sensibles d’hommes politiques et de grands dictateurs.

Politique et carte à jouer est une exposition riche, drôle, diversifiée, complexe, c’est celle de l’expression. Deux artistes, compères, dont les œuvres singulières comme collectives ouvrent une brèche, un débat, celui qui, profondément encré dans une réalité politique se voit soudain dépassé pour devenir œuvre et entrer ainsi dans le monde de l’art. Le vernissage aura lieu le vendredi 10 juin à partir de 18h et en présence de Jacques Villeglé et de Bernard Veyri.


[ QUELQUES ELEMENTS BIOGRAPHIQUES ]

Jacques Villeglé lors de sa précédente exposition en 2003
 

Jacques Villeglé (voir sa précédente exposition) fut, au début des années 50 le partenaire de Raymond Hains et l’un des fondateurs du mouvement des nouveaux réalistes, dont feront partis César, Arman, Christo, Klein...
Historien de la vox populi, de la poésie et des déchirements de la rue, Villeglé s’intéresse au sujet. On se souvient des affiches politiques, celles qui parlaient de Mai 68, ou encore des portraits officiels de candidats à la présidence de quelque chose. Toutes ses œuvres portent en elles des témoignages sur notre époque, sur nos mœurs, nos goûts, nos aspirations ; et se présentent, selon le critique d’art Pierre Restany, comme des « relais sociologiques ».
Collecteur et collectionneur des graffitis et lacérations, Jacques Villeglé se place ainsi dans le sillage des artistes romantiques, interprètes de l’âme populaire au XIXème siècle et intermédiaires de l’inconscient collectif.

A partir de 1969, Villeglé crée un alphabet sociopolitique. Composé de façon provocatrice avec les symboles récents des forces étatiques, idéologiques, tyranniques et destructrices, mais également, avec des signes et des graphies prélevées sur les murs des villes.
Ce langage sociopolitique marque un changement de processus par le réinvestissement personnel de l’artiste dans l’usage d’un répertoire protéiforme et codé, à chaque fois minutieusement réfléchi et mis en scène.
Ce n’est plus l’unité du monde, l’universalité et l’immédiateté dans l’espace de grands formats lacérés qui motivent l’artiste, mais d’avantage l’unité des civilisations et l’épaisseur des temps immémoriaux, gravés dans la mémoire collective.
Cette foisonnante traversée des champs de l’écriture inspire à Villeglé une diversification des styles, des supports et des médiums - toiles, tissus, papiers, cartons, kakemonos, tirages informatiques, C.D.R.O.M, ardoises d’écoliers. Petits ou grands formats portent les mots et les phrases prélevés ou transcrits en alphabet villegléen, brouhaha de signes, brouillage des consciences.
Depuis plus de 50 ans, Jacques Villeglé, le « ravisseur » d’affiches, de signes socio politiques et de graphies s’ingénie à prélever des lambeaux d’évènements qui, mis bout à bout constituent la grande fresque historique de notre époque.


Autoportrait
 


Bernard Veyri est né le 20 septembre 1958 à Fumel dans le Lot et Garonne. Après un bref passage, deux années, à l’école des Beaux Arts de Toulouse, il travaille comme illustrateur indépendant avec les journaux « La Feuille », « Sud Ouest »et « La Dépêche ».
Au bout de quelques années abandonnant sa collaboration avec la presse, il commence l’édition, à compte d’auteur, de plusieurs séries de cartes postales, environ 500 jusqu’à aujourd’hui.

Afin de subvenir à ses besoins il continu de travailler en free-lance pour diverses revues mensuelle notamment la revue « Fruits et Légumes » !
En 1988 il rencontre M & Y di Folco (fondateurs en 1997 avec Jacques Villeglé des Ateliers d’Aquitaine). Ces derniers l’exposent en 1991 à Niort dans leur galerie et il crée pour eux la marque et le logo de leur maison d’édition « Vers les Arts ».
En 1999 Bernard Veyri rejoint « officiellement » ( !) les Ateliers d’Aquitaine lors de l’exposition de Jacques Villeglé, « Le Grand Mix » qui a lieu au Confort Moderne à Poitiers.
L’exposition est exclusivement sur le thème des affiches lacérées de musiques amplifiées. Veyri propose de créer l’étiquette « La Bière concert » à l’effigie de Jacques Villeglé. Cette bière concert a été offerte aux huit cents invités présents le jour du vernissage.
C’est donc la seconde fois que voit le jour une collaboration plastique entre deux artistes, deux compères qui se jouent de la politique et de ses grandes icônes.

[ QUELQUES OEUVRES ]

Staline - 127.7 ko
Staline

Eva Braun - 88.8 ko
Eva Braun

Chou En Lai - 122 ko
Chou En Lai

Gobbels - 88.8 ko
Gobbels

Hiro Hito - 123.2 ko
Hiro Hito

Hitler - 86.4 ko
Hitler

Mao - 130.9 ko
Mao

Mussolini - 108.4 ko
Mussolini

Pétain - 121.3 ko
Pétain

Pie XII - 105.5 ko
Pie XII

Thorez - 124.7 ko
Thorez

Tito - 127.1 ko
Tito


Les diverses photos et illustrations sont sous le copyright de Y & M Di Folco.

 


Florence BEAUGIER

 




 

 

Courrier  Recevoir la Newsletter
Textes & illustrations sous COPYRIGHT de leurs auteurs. Traduction/Translation