Courrier  Recevoir la Newsletter
Accueil  Galerie  2005  Le jeudi 1er septembre 2005


 

Exposition
François Burgun
"Bande pour voir "


par Florence BEAUGIER,    

 

DANS LA MEME RUBRIQUE :

Gilles BERQUET & Mirka LUGOSI
Gilles Berquet & Mïrka Lugosi
François Burgun
Pierre Molinier
Pierre Molinier Jeux de miroirs
Jacques Villeglé et Bernard Veyri
Le Monument aux Pouets
Arnaud Labelle-Rojoux
IVAN BRUN
Sous Presse
MOOLINEX


 

Exposition du 24 septembre au 13 novembre.
Vernissage en présence de l’artiste le vendredi 23 septembre à partir de 19h.
En marge de l’exposition Bande pour voir, la librairie présentera des oeuvres de Pierre Molinier.

A l’occasion de l’hommage bordelais rendu à Pierre Molinier par différents lieux culturels de la ville, la librairie galerie La Mauvaise Réputation propose « Bande pour voir » , une série inédite de photographies de François Burgun (sélection officielle de la 36ème édition des Rencontres Internationales de la Photographie de Arles 2005).

François Burgun est né en 1977 à Metz, où il poursuit ses études et obtient une Licence d’Arts Plastiques. Puis, il étudie la photographie à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, il est diplômé avec mention en 2003. Aujourd’hui photographe professionnel, il travaille pour divers magazines de mode comme WAD, Shoes-up ou TETU. Parallèlement, il poursuit un travail de recherche, produisant des clichés qui interrogent avec pertinence et sensibilité les notions d’intimités, celles qui constituent les déterminismes de chacun.

« La force de ces photographies est de représenter quelque chose d’ordinaire, de presque banal, des gens nus, hommes et femmes de tout âge, assis, debout, sagement posés dans des intérieurs ou des jardins. Ils semblent calmes, presque sereins. Point de dramaturgie dans le regard, l’expression, ou l’attitude. Aucun effet, aucun spectacle. Ils se montrent, ceints de leurs bandeaux où les mots deviennent le « je » des faits-divers, le « je » de la face cachée des tabous sociaux. Personne ne peut être épargné par cette représentation. La nudité est simple, rien de pervers dans ces corps nus face à nous. Ce qui frappe le regard ? Le lien qui se crée entre texte et l’image. François Burgun ne raconte pas si les gens photographiés ont été ou victimes ou s’ils sont des acteurs désignés par la bande. S’agit-il de véritables mises en scènes ? Où doit-on voir des témoignages ? Peu importe ! Les personnages se proposent non seulement démasqués, mais dénudés, ils font face au trauma véhiculé par les mots. Loin du consensus mou, que l’on rencontre si souvent dans le domaine de l’art contemporain, loin de l’animation sociale dans laquelle basculent aujourd’hui beaucoup d’autres travaux photographiques. Loin, mais si proche, des photographies documentaires dont la distance avec le réel, qui est le propre de la forme artistique, est si mince qu’elles ne deviennent plus qu’informations datées, travail d’archives pour l’histoire, « Bandes pour voir » de François Burgun s’inscrit dans une intemporalité. Construisant ainsi sa force et son statut. Elle n’a besoin d’aucune béquille philosophique, d’aucun bavardage interprétatif si ce n’est pour masquer la gêne que peut produire l’image. Cette œuvre ne nécessite que d’être vue pour exister. »
Jean-Luc A. Fournier 2005


Le vernissage de « Bande pour voir » aura lieu en présence de l’artiste le 23 septembre 2005, à partir de 19h.
François Burgun participe également à l’exposition « Pierre Molinier / Jeux de miroirs » qui a lieu du 22 septembre au 20 novembre 2005 à la galerie des Beaux arts.

Quelques images de l’exposition...



A ma Soeur Mère de mes Enfants - 57.6 ko
A ma Soeur Mère de mes Enfants


A Ce Prêtre qui m’Aimait Profondément - 70.3 ko
A Ce Prêtre qui m’Aimait Profondément


A mon Frère mon Premier Amant - 74.6 ko
A mon Frère mon Premier Amant


A mon Grand-Père Nazi Paix à son Ame - 96.1 ko
A mon Grand-Père Nazi Paix à son Ame


A mon Nègre Je suis Raciste - 65.8 ko
A mon Nègre Je suis Raciste


A Mon Oncle tu es enfin Crevé et je suis Toujours PD - 62.2 ko
A Mon Oncle tu es enfin Crevé et je suis Toujours PD


A ma Grand-Mère cette Salope - 66.4 ko
A ma Grand-Mère cette Salope


A ma Mère Alcoolique Enfin Morte - 72.3 ko
A ma Mère Alcoolique Enfin Morte


 


Florence BEAUGIER

 




 

 

Courrier  Recevoir la Newsletter
Textes & illustrations sous COPYRIGHT de leurs auteurs. Traduction/Translation