Courrier  Recevoir la Newsletter
Accueil  Brèves   Le mardi 4 juin 2013



GUERRIERS AMOUREUX
Un roman de Jean-Louis COSTES

 

DANS LA MEME RUBRIQUE :

Samedi 1er décembre 2018
Rencontre avec Hervé Bourhis et Hervé Tanquerelle

Vendredi 30 novembre 2018
Grand Cru déClassé (appellation Charlie / Hara-Kiri Contrôlée)

Samedi 21 avril 2018
Karim BERROUKA
Rencontre et signature

Escales du livre 2018
La Mauvaise Réputation

Jeudi 5 avril 2018
Présentation et signature de DRIFTING
Un livre de Luc Chery

Samedi 24 mars 2018
Guillaume Meurice
Rencontre & signature

Samedi 3 février 2018
Rencontre avec
Jean-Charles Chapuzet

Vendredi 12 janvier 2018
Rencontre-dédicace avec
Mika Biermann

Jeudi 16 novembre 2017
Rencontre-dédicace avec Giosuè Calaciura animée par Bernard Daguerre, en présence de sa traductrice Lise Chapuis

Samedi 27 mai 2017
Jirô Ishikawa
Exposition & dédicace

Mercredi 8 mars 2017
BRUCE BÉGOUT
On ne dormira jamais (eds. Allia)
18e Marché de la Poésie
Halle des Chartrons - 20h30

Samedi 26 novembre 2016
WINSHLUSS
Dans la forêt sombre et mystérieuse
Exposition & dédicace

Jeudi 17 novembre 2016
Chester Brown
Marie pleurait
Exposition & dédicace

Vendredi 11 novembre 2016
Jeremy Bastian
La Fille Maudite du Capitaine Pirate
Exposition & dédicace

Samedi 8 octobre 2016
S. G. Browne
Agullo éditions
Rencontre & dédicace

Samedi 23 avril 2016
Rencontre et dédicace avec Mr Kern

Samedi 9 janvier 2016 - 16h
Rencontre & dédicace avec Maxime LACHAUD

Jeudi 12.11.2015 - 17h
Rencontre & dédicace avec
JANO

Jeudi 12.11.2015 - 17h
Rencontre & dédicace avec
Juliette Bensimon-Marchina

Lancement du tome 3 de Franky
Mardi 27 janvier à 17h
Rencontre avec Philippe Coudray
avant la projection du documentaire
AU COEUR DE LA FORÊT DU SASQUATCH
au cinéma Utopia

Jeudi 8 janvier, 17h
Anne Van Der Linden & Placid

RDV - Samedi 13 décembre 2014
Rencontre avec ALFRED

RDV - Samedi 6 décembre 2014
Rencontre avec WINSHLUSS

RDV - Samedi 29 novembre 2014
Rencontre avec WITKO

OVIDIE & Jérôme d’ AVIAU
samedi 15 février, 14h

SAMEDI 14 DECEMBRE
CHARB & LUZ
rencontre et dédicaces

Rencontre & signature avec MEZZO
Jeudi 12 décembre 2013

Jacques Villeglé
François Poivret
rencontre & signature
jeudi 28/11 à 18h

GUERRIERS AMOUREUX
Un roman de Jean-Louis COSTES

Jeudi 23 mai à partir de 17h30
lancement du titre
ASILE DE NUITS
en présence de l’auteur
et des éditions Coup de Tête

Samedi 6 avril, 16h30
au Comptoir des Mots
Rencontre et lecture d’Enig Marcheur de Russell Hoban (Monsieur Toussaint Louverture) avec le traducteur Nicolas Richard et l’écrivain Claro
Signatures stand La Mauvaise Réputation
Escale du livre 2013

Jonathan Hénault
5, 6 & 7 avril 2013
Escale du livre
rencontre & signatures
stand La Mauvaise Réputation

Mathieu LARNAUDIE
6 & 7 avril 2013
Escale du livre
dimanche 14h au studio de création
rencontre Construction du discours politique
signatures stand La Mauvaise Réputation

WILLEM & Pacôme Thiellement
6 & 7 avril 2013
Escale du livre
samedi 18h au forum des livres
rencontre & dédicaces
stand La Mauvaise Réputation

BOUZARD & NINE ANTICO
6 & 7 avril 2013
Escale du livre
samedi 17h au forum BD
rencontre & dédicaces
stand La Mauvaise Réputation

Nouveau titre :
DRAN / I LOVE MY WORLD

THE SNOW YAK SHOW
MARK RYDEN

Grande Caravane Sam Sufy
vendredi 17 décembre à la librairie

HEY ! N°3 en librairie
Actualité brulante :
Lettre de Gustave Flaubert
No Comment !

Escale du livre
9 . 10 . 11 avril 2010
Programme des rencontres
Stand L21

Banksy Location and Tours :
A Collection of Graffiti Locations and Photographs in London, England

Mercredi 14 janvier
rencontre et signatures avec :
Sally Shafto & Zouzou

PINOCCHIO de Winshluss
sortie prévue en novembre

POT POURRI
Jean-Louis COSTES &
Anne VAN DER LINDEN

Robert Crumb
Mes problèmes avec les femmes

GEORGES TONY STOLL
DESSIN INFINI

Le Muscle Carabine
Anthologie éditée par Stéphane Blanquet

No comment ! ! !
GARDE A VUE
Un témoignage de Christophe Mercier



Ultra violent et ultra romantique, ce roman vous emporte à travers quatre continents, au rythme effréné de ses héros accros au crack. On plonge dans les bas-fonds de l’histoire contemporaine et de l’âme humaine. Là ou la beauté sublime côtoie l’horreur.

Jean-Louis COSTES
GUERRIERS AMOUREUX
Editions Eretic
288 pages
18 euros












Deux copains dealent dans une cité du nord de Paris. Ils tombent tous les deux amoureux de la même fille. Et finissent par se battre pour elle.
A la suite de cette violente embrouille, les deux potes et la fille quittent la cité, chacun de son côté. L’un part trafiquer la cocaine en Amerique du Sud. L’autre part faire la guerre en Afrique.
La fille, possédée par un démon, part se faire désenvouter dans une secte de New-York.
Le destin fera que les trois héros se retrouveront, pris ensemble dans une guerre mondiale. Les deux anciens amis seront ennemis mortels. Et le vainqueur aura la main de la belle.



La critique de Hikiko Mori, chanteuse de Bad Tripes

Tout démarre dans la banlieue grise et triste près de Paris. Patou, petit sous-Blanc moqué-maltraité par toute la cité, se consume d’amour pour la belle Darlène, ravissante adolescente haïtienne, chrétienne rigolarde au cul de déesse et aux seins de princesse.
Momo, beau rebeu bien membré quoiqu’un peu pédé, dealer friqué et copain d’enfance du p’tit français, est le roi du quartier. Bien décidé à ne pas laisser le petit Blanc passer devant, le fringant jeune homme entreprend de séduire la belle en premier.
Un duel fratricide et sodomite, sur fond de jalousie, de tortures SM et de trahison, va avoir raison de leur amitié. Patou, lassé de sa vie de branleur super loser, part faire fortune en Amérique du Sud. Momo, fraîchement évadé de prison et débarqué en Afrique, se lance à corps perdu dans le djihad. Darlène, quant à elle, oublie la cité et sa misère en se réfugiant dans la prière façon vaudou, made in USA.
Le triangle amoureux maudit et merdeux va être réuni de nouveau, par l’atroce magie d’une troisième guerre mondiale.

Guerriers Amoureux raconte le destin flamboyant de trois miséreux de banlieue, bien décidés à en finir avec une vie de galère et d’humiliations. Seulement, ces rêves de gloire, de richesse ou, plus noblement, de paix intérieure, vont se retrouver confrontés à la folie et à la cruauté du monde. La ruée vers l’or en Amazonie va prendre des tournures de camps de la mort 100% gore, de chasse à l’homme sur fond de crack et de rhum. Le fantasme du noble kamikaze, enfant du désert doré choyé par des princesses orientales aux yeux d’onyx, va vite tourner au cauchemar avec les brimades de barbus sévères. Toutefois, malgré la merde noire dans laquelle Patou et Momo ont le chic de mettre le nez, on ne peut s’empêcher d’admirer de ces deux branleurs partis conquérir le monde, bien décidés à exploser les murs étouffants de la cité pour explorer l’immensité de la forêt amazonienne et du désert afghan.
Le petit sous-Blanc impuissant se mue en Tintin sous crack à la queue raide, tirant autant de beautés que de balles dans les têtes de ceux qui gênent son ascension. Momo troque son prestige miteux de prince de la cité qui fait trembler les trouillards pour devenir un dieu de la guerre qui terrorise le monde entier. Darlène, bimbo mutine et romantique, exorcise ses chagrins d’amour et les viols en devenant une sainte. Les barres d’immeubles se transforment en forêt émeraude peuplée de fées sexy butinant des fleurs aux couleurs psychédéliques, tandis que les caves glauquasses se mutent en splendides étendues de sable éclairées par une lune perlée.

Contrairement à bon nombre d’auteurs qui jouent la carte du misérabilisme et du premier degré à tout prix, Jean-Louis Costes n’oublie pas de nous faire marrer. Disons-le tout net : on se fend la gueule en lisant les pérégrinations de Patou en Amazonie. Entre les personnages tous plus frappadingues les uns que les autres, la candeur de son héros qui enchaîne les gaffes pire qu’un Pierre Richard sous LSD, la galerie de monstres qu’ils rencontrent tout au long de leurs périples - de l’ancien nazi bedonnant, pédé-zoo-scatophile hystérique mais romantique, à la péruvienne mignonnette copine de la gâchette, entre Lara Croft et Ilsa la Louve SS - et les scènes de carnages dignes du film Troma le plus déjanté, difficile de ne pas rigoler face à un tel déchaînement de loufoquerie salace. Sous la plume de Costes, les boyaux et les culs qui éclatent provoquent des éclats de rire salvateurs.
Mais surtout, ce qui frappe dans cette odyssée sanguinaire burlesque, c’est cette quête perpétuelle de l’Amour. Avec un grand A, ouais. Sur la merde pointent les pépites d’or et poussent des fleurs exotiques au parfum puissant. Les marres de sang rosissent délicatement sous les gouttes de sperme, nées d’enculades passionnées d’amants enfiévrés. Sur les cendres et les charniers, des taches de soleil dorées réchauffent délicieusement les joues meurtries des grands blessés. Sous un épais tapis d’horreur, de merde, de foutre, de tripailles, de boyasses éclatées, de mille et une dégueulasseries qui collent aux doigts, se cache la plus douce et la plus pure des beautés.
Costes est un alchimiste qui transforme les cicatrices en bouches à embrasser, la merde en cadeau précieux, la folie en lucidité. La violence est l’expression maladroite d’un besoin d’amour douloureux, qui peine à se faire entendre dans un monde trop dément.

Guerriers Amoureux est une aventure au souffle épique et magique, aussi délirante que poétique et qui, sous des relents de fosse septique et de fosse commune, secrète des trésors de tendresse et de pureté.


 




 

 

 


Courrier  Recevoir la Newsletter
Textes & illustrations sous COPYRIGHT de leurs auteurs. Traduction/Translation