Courrier  Recevoir la Newsletter
Accueil  Galerie  2017  Le jeudi 23 mars 2017


 

Exposition du 31 mars au 6 mai 2017
VERTIGO
FRÉDÉRIC CLAVÈRE

Vernissage jeudi 30 mars - 19h


par Florence BEAUGIER,    

 

DANS LA MEME RUBRIQUE :

LIONEL SCOCCIMARO
The Shape of Time

GANG OF FOUR
DIANE ARBUS
WINSHLUSS

VERTIGO
FRÉDÉRIC CLAVÈRE

LE MONDE A L’ENVERS
Exposition collective

WILLEM
LES AVENTURES DE L’ART
Exposition des planches originales publiées dans Beaux Arts magazine


 

Frédéric Clavère est né en 1962 à Toulouse, il vit à Marseille et enseigne à la Villa Arson à Nice. Son œuvre est présente dans des collections privées mais aussi publiques.

Clavère collectionne les images, celles de l’art, celles des livres, des magazines, de la presse, des publicités, des bandes dessinées... Il les sélectionne minutieusement pour leur valeur picturale et iconique, puis les classe dans des dossiers selon des thématiques précises : corps, membres de corps, organes, scarifications ou tatouages, animaux, photographies d’histoire ou de guerre, personnages historiques, clichés de cinéma, violences politiques et manifestations diverses, objets insignifiants et paysages urbains sont archivés aux côtés des dessins qu’il produit lui-même.
Puis vient le temps de l’acte pictural. Pour cela, aux outils classiques du peintre tels que pinceaux, brosses couteaux, aérographe, pastels, White Spirit, il ajoute les diapositives, l’appareil photo, les projecteurs et l’ordinateur. Ainsi l’action picturale se joue-t-elle dans l’obscurité de l’atelier, car, c’est à la lumière du rétroprojecteur qu’il débute ses toiles, associant images collectionnées et fabriquées selon les principes du photomontage et du collage. Une fois assemblées, ces images présentent d’étranges scènes, rêves et cauchemars où se mêlent désirs, fantasmes, sexes, violences, monstruosités, tortures, animaux, images d’histoire...
Frédéric Clavère a une vision du monde d’une tout autre couleur que celle rose bonbon du bonheur prêt-à-porter. Sa lumière et sa couleur sont celles, noires (grisaille qu’il affectionne), de la violence des pulsions les plus mortifères et de l’humour.


Wild Comics, 2016 - 446.7 ko
Wild Comics, 2016
Acrylique & Posca noir sur
papier bambou Hahnemühle
163 x 120 cm


Pour sa troisième exposition à La Mauvaise Réputation, Frédéric Clavère propose Vertigo, une exposition qui regroupe deux séries d’œuvres.

Dans la première, par la peinture, il interroge le désir de l’art. Il réinterprète de célèbres gravures de Dürer. S’il agrandit très largement le format, il ne touche pas à la composition de l’œuvre questionnant ainsi le désir de nouveauté absolue. Il introduit un jeu de couleurs vives, très vives, quasi fluorescentes, faisant basculer l’image empreinte d’une très forte signification apocalyptique dans ce curieux monde parallèle qu’ouvre parfois la puissance hérétique de l’art. A propos de cette série, il écrit : « L’imaginaire coloré rencontre sa structure, son filtre, le dessin de la gravure devient le moucharabieh par lequel je laisse la vision s’exprimer pour elle-même. »


Melencholia III - 403.9 ko
Melencholia III
Acrylique & Posca noir sur
papier bambou Hahnemühle
163 x 120 cm


Dans la seconde série d’oeuvres, on découvre la peinture d’un squelette « branché » coiffé d’un stetson et recouvert de guirlandes. Celle d’un second squelette qui tombe de sa chaise (une bouteille de whisky est posée à ces cotés...) alors que surgissent au dessus de lui des supers héros de comics américains sous l’œil surpris de Rantanplan. Bref, les œuvres de Frédéric Clavère nous projettent, avec une diabolique efficacité, dans les angoisses des hommes ou de celles de l’artiste, dans des « tableaux » qui font du commerce des cérémonies érotico sadiques fonctionnant comme de petits théâtres du crime.

Documents liés
  DOSSIER PRESSE VERTIGO
PDF - 604.8 ko
 

 


Florence BEAUGIER

 




 

 

Courrier  Recevoir la Newsletter
Textes & illustrations sous COPYRIGHT de leurs auteurs. Traduction/Translation